Les secrets de l'homéopathie


Je n'ai jamais pensé deux fois à l'homéopathie. Oui, je prends des comprimés de gingembre quand j'ai des nausées et, oui, j'utilise du gel d'arnica sur les petits bobos de mes filles (et les miens!) pour prévenir les ecchymoses, mais je n'ai jamais pensé guérir fièvre, toux et grippe avec des plantes. Tout a changé lorsque j'ai assisté à une mini-formation sur l'homéopathie la semaine passée dans les bureaux de Homéocan. Une révélation!

En une heure à peine, Marie-Lise Pelletier, la sympathique conférencière de la journée, qui est homéopathe depuis 30 ans et naturopathe, a réussi à me transmettre sa passion pour l'homéopathie. (D'entendre les témoignages sur les bienfaits de l'homéopathie de quelques-unes des journalistes présentes a également aidé!)

Ce qu'il faut savoir, c'est que l'homéopathie utilise des ingrédients de provenance végétale, minérale et animale pour traiter nos symptômes. Ces extraits sont ensuite dilués pour en faire des remèdes homéopathique. En fait, ils sont tellement dilués que les traitements homéopathiques ne représentent aucun danger et ne font l'objet d'aucune contre-indication!

D'ailleurs, si vous avez déjà utilisé des remèdes homéopathiques et que ça n'a pas fonctionné, c'est parce que vous n'en avez pas donné assez. Les remèdes vendus en pharmacie sont tellement dilués qu'il est important de les donner de façon beaucoup plus régulière au début du traitement d'un mal aiguë comme une otite. "Le remède homéopathique, c'est un message qu'on envoie au corps. Plus on veut que le message passe, plus on doit en donner souvent", explique Marie-Lise Pelletier.

Donc, dès que le mal d'oreille se déclare, par exemple, on en donne aux 5 minutes. Lorsque le mal diminue, on espace les doses aux 10 ou 15 minutes, puis aux 30 minutes, puis aux heures, etc. "Dès que ça va mieux, on diminue la quantité, ajoute l'experte. Et surtout, on arrête le traitement quand on est rétabli. Si on continue quand le mal est réglé, les symptômes risquent de revenir!"

Il est aussi possible de donner des produits homéopathiques en prévention. Par exemple, on donne des gouttes contre les otites avant la baignade à notre enfant qui fait toujours des otites du baigneur. Même chose si notre enfant fait immanquablement une otite après chaque rhume: on en donne dès les premiers signes du rhume, en prévention.




Pour les maux chroniques comme l'eczéma et l'asthme, Marie-Lise suggère de donner le remède de une à trois fois par jour selon la gravité. Si le mal est important, on en donne une seule fois pour ne pas brusquer le système.

Pour connaître la durée du traitement d'un mal chronique, voici un petit guide:

Exemple: si notre enfant fait de l'asthme depuis trois mois, on donne le traitement pendant trois semaines. Si on fait de l'eczéma depuis un an, on prend le traitement pendant un mois. Etc.

Attention: si on n'est pas expert en homéopathie (comme moi!), Marie-Lise conseille d'opter pour des remèdes en basse dilution plutôt qu'en haute dilution. Les remèdes en haute dilution sont de 15 CH et plus. (1 CH = 1 goutte de concentré dans 99 gouttes d'alcool ou d'un autre liquide.) "C'est plus facile à utiliser et il n'y a absolument aucun danger avec les produits en basse dilution."

Ce qui est intéressant avec l'homéopathie, c'est qu'on ne traite pas le mal, mais les symptômes. Ainsi, un produit pour les coliques peut traiter les maux de ventre, les nausées, les gaz, mais aussi les crampes abdominales des premiers jours de menstruation de notre adolescente (et les nôtres!).

Un produit pour la dentition peut traiter la douleur reliée à la pousse des dents de lait de bébé, mais aussi à celle des dents d'adultes de notre grande fille, ainsi qu'à tout autre mal de dent.

Un produit pour la fièvre et la douleur peut soulager la fièvre et toutes douleurs, comme celle ressentie lors du fameux vaccin administré à notre enfant ou celle de notre traitement de canal chez le dentiste - il suffit de prendre une dose avant, en prévention. Marie-Lise explique même que ce remède peut aider à diminuer les piqûres d'insectes! Je vais vous en prendre une caisse s'il-vous-plaît!

Ce qui est génial pour une maman comme moi, c'est que les produits pour enfant conviennent également aux adultes. Je peux donc acheter une seule formule qui convient autant à mes filles qu'à mon mari et moi.

Personnellement, j'ai senti les premiers symptômes d'une grosse grippe la semaine dernière et j'ai fait l'essai du Casse-grippe Homeocoksinum. J'ai pris trois doses et "Pouf!", disparus les frissons, la fièvre, le nez qui coule et le manque d'énergie!

Maintenant, il faudrait juste un remède homéopathique pour la gastro: je l'ai eu en début de semaine et ce n'était pas drôle-drôle. Je crois que j'aurais préférée la grippe à la gastro finalement!

Et vous, utilisez-vous des produits d'homéopathie?


Libellés : , , , , , , , , , ,