Gare au soleil... même l'hiver!


Vous vous croyez à l'abri du soleil parce que c'est l'hiver? Alors vous serez sûrement surprise de lire ce qui suit! Voici cinq mythes sur la protection solaire en hiver et les bons conseils de Valérie Mercier, formatrice nationale et experte de la peau pour La Roche-Posay, pour mieux s'armer contre le soleil en tout temps!

1. En hiver, le soleil brille moins fort et n’agresse pas ma peau, je n’ai donc pas besoin de protection solaire.


FAUX. Le soleil, été comme en hiver, provoque les mêmes dommages sur la peau: vieillissement prématuré de la peau, apparition de taches brunes, aggravation de la rosacée et de l’acné, etc. Il est donc primordial d’utiliser une protection solaire tous les jours et ce, peu importe la saison ou la météo.


2. En hiver, je ne bronze pas; le soleil n’a donc pas d’effets sur ma peau.


FAUX. Les skieurs et les adeptes de sports d’hiver affirmeront tout le contraire: on bronze bien en hiver! Et même si on a l’impression de peu s’exposer au soleil et si on ne voit aucun hâle sur notre peau, le soleil peut tout de même avoir des effets invisibles. En effet, les taches brunes, par exemple, se forment au cœur de l’épiderme et peuvent ne pas être visibles à l’œil nu pendant plusieurs années. Les effets du soleil sur la peau ne se résument donc pas au bronzage et seul un geste préventif, comme l’utilisation d’un écran solaire, peut nous protéger.


3. Durant les sports d’hiver, une protection solaire est indispensable, mais en ville, pas vraiment.


FAUX. La neige et le verglas sont bien connus pour multiplier l’impact du soleil en hiver et ce, même en ville. En pleine nature, au chalet ou au centre-ville, il n’y a donc aucune excuse pour ne pas utiliser une protection solaire!




4. En hiver, on peut choisir une protection solaire avec un FPS moins important.


VRAI et FAUX. Selon nos activités, il est effectivement possible de choisir un écran solaire avec un FPS plus ou moins important. Par exemple, si on sait qu'on va passer la plus grande partie de notre journée au bureau, une protection solaire avec un FPS 30 peut suffire. En revanche, si on compte passer sa journée au grand air, un écran solaire avec un FPS 50 devient nécessaire, d’autant plus si notre peau est sensible au froid. Cependant, on s’assure toujours de choisir une protection solaire qui protège contre les UVA et les UVB.


5. C’est trop compliqué d’inclure un soin solaire dans sa routine beauté en hiver.

FAUX. Pour celles qui superposent plusieurs soins en hiver et pour qui ajouter une protection solaire semble insurmontable, il suffit d’utiliser un hydratant qui possède une protection solaire UVA et UVB. En un seul geste, on hydrate sa peau et on la protège en même temps!


Bref, on se badigeonne de FPS dès qu'on met le nez dehors de janvier à décembre, sans exception!
Et si vous planifiez aller faire un tour à la Fête des neiges de Montréal (les week-ends du 17 janvier au 8 février 2015), n'oubliez pas votre tube de crème solaire pour en réappliquer aux deux heures!


Libellés : , , , , , , , , , , , , , ,