Les conseils de Louise Lambert-Lagacé pour éviter les pièges du temps des fêtes!


Dans quelques jours, les festivités vont débuter. Malheureusement, on ne peut mentionner les réveillons, les partys de bureau et les réunions de famille sans parler de l'avalanche de tourtières, de ragoûts de pattes, de dindes aux marrons et de la multitude de desserts alléchants qui ne demandent qu'à être mangés. Voici quelques bons conseils de la diététiste Louise Lambert-Lagacé pour éviter les pièges du temps des fêtes!



Piège 1 : Le buffet où tourtières, tartes et desserts affluent autant en quantité qu'en diversité. 


Les conseils de Louise : Le temps des fêtes est un moment de célébration, alors ne tentez pas de tout couper pour éviter d'être frustré et de vous empiffrer en janvier! Vous n'êtes cependant pas obligé de goûter à toutes les spécialités en même temps. Choisissez un mets par repas et prenez-en en quantité raisonnable. Un truc? Mettez l'accent sur les légumes en remplissant la moitié de votre assiette de crudités et de salades et en complétant avec ce dont vous avez envi. Prenez ensuite le temps de manger lentement et éviter d'y retourner une deuxième fois.




Piège 2 : Le restaurant qui nous propose de grosses portions et des mets cuisinés dans la crème et le beurre. 


Les conseils de Louise : Entre les repas de cochonnailles, allégez votre système en prenant un plat de poisson. Avec toutes ses vitamines et minéraux, le poisson saura vous remettre d'aplomb.



Piège 3 : Les repas qui seront servis très tard le soir. 


Les conseils de Louise : Conservez votre routine des trois repas par jour, même si vous assistez à un repas tardif. Pour évitez d'arriver affamé, prenez une collation en fin d'après-midi. Privilégiez les collations riches en protéines, comme les noix ou le yogourt grec, qui vous donneront de l'énergie jusqu'au repas. Une collation est aussi une bonne idée si vous décidez de prendre un verre de vin ou d'alcool avant le repas. Mais n'oubliez pas que vous n'êtes pas obligés de boire à chaque réception. Un jus de tomate, une eau pétillante ou un Virgin Ceasar peuvent très bien faire l'affaire!



Piège 4 : On est si occupé à faire notre shopping de Noël qu'on oublie de manger ou on mange n'importe quoi. 


Les conseils de Louise : Planifiez votre journée de magasinage en début de journée ou à un autre moment ne coïncidant pas avec l'heure du repas. Si vous êtes dans un centre d'achat à l'heure du dîner ou du souper, procurez-vous un repas riche en protéine, comme du poulet grillé, et surtout, éviter de ne rien manger!



Avis aux gourmands : une bonne nuit de sommeil est un truc infaillible pour contrôler votre appétit. En effet, si vous ne dormez pas assez, vous risquez de dérégler votre contrôle d'appétit. Et finalement, il n'y a rien comme une bonne marche au froid après un repas pour activer votre métabolisme et faciliter la digestion.


Bon temps des fêtes!


Libellés : , , , , , , , , , ,