Dans les petits pots, de drôles d'ingrédients...


Le noni : ma dernière découverte! (© shutterstock.com)

J'ai toujours été curieuse de nature. Goûter à de nouveaux aliments ne m'a jamais fait peur et je dirais même que je suis toujours excitée de découvrir des spécimens inconnus dans l'allée des fruits et légumes de mon supermarché (dont le noni, ci-dessus. Je vous en parle dans quelques jours!)

Vous ne serez donc pas étonné d'apprendre que je lis la plupart des livres qui me tombent sous la main! De par mon travail, je reçois souvent des bouquins au bureau et il suffit que le titre soit accrocheur et que le sujet me soit d'intérêt (santé, forme, beauté, mode, déco, alouette!) et ça y est, je mords à l'hameçon.

Il y a quelques années, alors que ma plus vieille commençait à peine à marcher, j'ai fait la lecture de La vérité sur les cosmétiques de Rita Stiens. Pour être franche: j'ai été sidérée! Sidérée d'apprendre que tous, mais je dis bien TOUS, mes produits de beauté contenaient des ingrédients qui sont potentiellement dangereux pour ma santé et celle des gens que j'aime!

En fille drastique que je suis (je m'assume!), j'ai sorti de mes armoires, placards et tiroirs tous les produits qui contenaient des parabènes (methylparaben, propylparaben, butylparaben, etc.), du sodium laureth sulfate (et la plupart des ingrédients se terminant en "eth"), des BHA et BHT, des PPG ou PEG, des EDTA et du parfum - la recette des fragrances utilisées pour embaumer nos produits étant la plupart du temps gardé secrète, il est impossible de savoir ce qu'ils contiennent.

Après ces quelques heures de déchiffrages (et défrichages!), il ne me restait pas grand chose! 90% de mes produits étaient dans des boîtes près de la porte d'entrée, attendant gentiment que mon mari revienne du travail pour aller les porter au centre de bénévolat du quartier. Mon mari, soit dit en passant, qui ne s'est pas étonné de découvrir que j'avais encore été atteinte d'une nouvelle folie!

Mais ce qui m'a le plus abasourdi, c'est que les produits de ma fille, des produits "conçus spécifiquement pour la peau délicate des bébés", contenaient autant d'ingrédients néfastes que le reste de mes produits! Moi qui pensais bien faire en achetant ces savons et lotions pour le corps!

Et les produits dits "naturels"? Équivalents et même pires que les autres!

Bon, je dois avouer que je ne me suis pas encore décidée à abandonner mes petits parfums... Je les aime tant et ce rituel de choisir le flacon qui me fait envie pour ensuite m'asperger de cette eau merveilleuse avant une sortie est encore important pour moi... Mais disons que j'en mets moins et moins souvent. Et j'ai aussi décidé de terminer mes bouteilles et de ne pas en racheter. C'est mieux que rien, non?

Ma collection de parfums: (quasi) impossible de m'en passer!

Pour ce qui est des soins de beauté, je suis un vrai cobaye! Je teste tous les produits que je vois. Il suffit qu'on me dise que c'est un "meilleur vendeur" pour que je l'achète et le teste. Mais je vis présentement un véritable retour aux sources. J'ai commencé depuis quelques mois à apprivoiser les huiles naturelles (huile de jojoba, huile d'amandes douces, huile de noix de coco) et les huiles essentielles. Je vous partagerai mes découvertes prochainement, promis!

Oh! J'oubliais! J'ai récemment trouvé sur le site de David Suzuki une liste des 12 ingrédients à éviter dans les produits de beauté. C'est un bon point de départ, qui vous donnera peut-être envie de faire le grand ménage!

Libellés : , , , , , , , , , , ,