Parenthèse mode - Soutien-gorge 101 (partie 2)

L'achat d'un soutien-gorge... quel calvaire! Il faut parfois en essayer une dizaine, voir deux douzaines, pour en trouver un seul qui convient. Voici quelques conseils pour nous faciliter la vie lors de notre prochaine séance de magasinage. Allez, il est temps de passer à la cabine d'essayage!

Étape 1: On enfile le soutien-gorge. On le fait en se penchant légèrement vers l'avant pour permettre aux seins de glisser naturellement dans les bonnets.
Étape 2: On attache le tour de poitrine à la première agrafe. L'idée, c'est que lorsque le tissu aura perdu de son élasticité, on pourra utiliser la deuxième ou troisième agrafe et conserver un soutien adéquat.
Étape 3: On ajuste les bretelles en s'assurant de pouvoir glisser un doigt sous chacune d'elles.
Étape 4: On place chaque sein d'une main en centrant le mamelon dans le bonnet.

Bon, il est mis. Maintenant, est-ce qu'il fait? La réponse est oui si:

- Les bandes élastiques du tour de poitrine sont bien tendues, confortables et offrent un bon support.
- Les agrafes et œillets restent bien en place au milieu du dos ou sur le devant de la poitrine.
- Les bretelles sont fixes et reposent sur nos épaules sans les creuser ou les irriter.
- L'armature souligne le sein sans le toucher ni le comprimer.
- Les bonnets sont bien remplis, ne forment pas de poches ni de plis et épousent nos formes sans rien comprimer.
- Les bandes élastiques et les armatures apportent un bon maintien, sans gêner ni restreindre les mouvements.
- Nos seins restent bien en place dans le bonnet, même si on se penche à l'avant.
- Le soutien-gorge ne remonte pas et les bretelles ne glissent pas, même si on sautille ou on lève les bras.

On a répondu non à l'un de ces énoncés? On passe au suivant! (je vous l'avais dit que c'était compliqué!)

Libellés : , , ,